Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 Aug

La Russie bombarde les territoires occupés par elle sous un « faux drapeau »

Publié par François Furieux  - Catégories :  #Guerre, #Guerre russo-ukrainienne, #génocide, #Ukraine, #Russie, #Politique, #Dougin

La Russie bombarde les territoires occupés par elle sous un « faux drapeau »

Dès que les dirigeants de la Fédération de Russie ont compris qu'ils n'obtiendraient aucun succès significatif dans la guerre contre l'Ukraine dans un proche avenir, ils ont commencé à introduire de nouvelles tactiques consistant à mener des opérations locales sous un « faux drapeau ». Ainsi, Moscou tente de discréditer l'Ukraine, de justifier ses échecs sur le front militaire et d'accroître le soutien politique intérieur en Russie.

Serqueï Choïgou, le ministre russe de la Défense, a déclaré : « Tout est fait pour éviter les pertes civiles. Cela ralentit le rythme de l'offensive, mais nous le faisons consciemment ».

En même temps, les médias de propagande russes ont de nouveau accusé Kyiv de bombarder des infrastructures sur les territoires occupés par la Russie : comme si un obus des Forces armées ukrainiennes a frappé le centre commercial à Donetsk. Le fondateur du groupe criminel collaboratif « Vostok » (région de Donbass) a déclaré aux propagandistes russes : « Les troupes ukrainiennes frappent délibérément et non par erreur dans des zones peuplées ».

Selon l'Institut américain pour l'étude de la guerre (ISW), le 23 août, la Russie a organisé une attaque au missile contre « l'administration » du chef collaboratif de la région du Donbass pour justifier ses frappes contre des bâtiments administratifs lors de la Journée de l'indépendance de l'Ukraine du 24 août.

Les médias russes ont présenté l'attaque comme une frappe ukrainienne directe contre un « bâtiment gouvernemental » du Donbass, potentiellement dans le but de créer des conditions informatiques pour des frappes correspondantes contre des bâtiments gouvernementaux ukrainiens le jour de l'indépendance.

Il est intéressant de noter que les propagandistes russes étaient immédiatement présents sur le site de la « frappe » et que le chef des militants russes n'a pas été touché. Même les résidents locaux ont confirmé qu'il y avait des cratères des mines de mortier. Depuis la ligne de front des positions ukrainiennes, les mines de mortier ne pouvaient physiquement pas venir au centre-ville.

Depuis plus d'un mois, la Russie bombarde, sous un « faux drapeau », le territoire de la centrale nucléaire de Zaporozhye dans la ville d'Energodar occupé par les troupes russes. Il y a plus d'un mois, la Russie a commis un acte terroriste cynique avec un incendie meurtrier dans la colonie des prisonniers de guerre dans le village d'Olenivka (région de Donetsk) où étaient détenus des prisonniers ukrainiens. Le but de ce crime est de dissimuler des crimes de guerre, de perturber l'approvisionnement des armes occidentales et d'accroître les tensions sociales dans la société russe.

Il y a quelques jours la Douma d'État de la Russie a accusé l'Ukraine et les pays occidentaux à la liquidation (probablement par les services spéciaux russes) de Daria Douguina (fille du propagandiste russe, père du « monde russe »).

Agissant sous un « faux drapeau » le Kremlin encourage les pays occidentaux non seulement à considérer, mais à déclarer la Russie comme sponsor du terrorisme tenant compte de tous les nombreux crimes que les services spéciaux russes commettent depuis des années dans le monde entier : tentatives de meurtre de l'homme d'affaires bulgare Emilian Gebrev et d'un ancien officier du renseignement russe Serqueï Skripal à Salisbury, assassinat du militaire géorgien Zelimkhan Khangoshvili à Berlin, explosions de dépôts de munitions en République tchèque, tentative de coup d'État au Monténégro, catastrophe du Boeing 777 MH17 et bien plus encore.

          En 2022, la Russie détruit massivement les villes ukrainiennes avec des civils, pratique le chantage alimentaire et énergétique et menace également le monde entier de la catastrophe nucléaire. Il est temps que le monde civilisé reconnaisse la Russie comme sponsor du terrorisme !

Commenter cet article