Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
01 Jul

La Russie bloque les ports ukrainiens pour provoquer une crise migratoire en Europe

Publié par François Furieux  - Catégories :  #Guerre russo-ukrainienne, #Guerre, #génocide, #Ukraine, #Russie, #Politique

La Russie bloque les ports ukrainiens pour provoquer une crise migratoire en Europe

Si on examine l'agression de la Russie en Ukraine de manière plus globale on peut voir comment un pays agressif a créé une menace mondiale pour tous les pays. Pour l'Ukraine, c'est la saisie des territoires, le massacre des civils, la destruction de l'infrastructure. Pour les pays du Moyen-Orient, de l'Afrique et de l'Asie c'est une famine et une catastrophe humanitaire. Pour l'Occident, il s'agit d'une crise migratoire entraînant de nombreuses conséquences graves.

L'Europe doit être en alerte car la Russie multiplie les tentatives d'ingérence dans les processus internes de l'Union européenne. Le blocage des ports ukrainiens vise non seulement à porter un coup économique à l'Ukraine, mais aussi à provoquer la famine dans les pays qui étaient alimentés par l'Ukraine. En cas de famine mondiale une nouvelle crise migratoire éclatera, mais à une bien plus grande échelle. Aux millions de réfugiés ukrainiens rejoindront des migrants de la « nouvelle vague » du Moyen-Orient et de l'Afrique.

La crise migratoire survenue à l'automne 2015 en raison d'une augmentation multiple du flux des réfugiés et des migrants illégaux vers l'Union européenne en provenance des pays de l'Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de l'Asie du Sud a montré le manque de préparation de l'UE à les accueillir et à les répartir. Cette crise migratoire est la plus importante en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Analysant la situation en 2022 on peut conclure que les conséquences de la famine organisée par la Russie dans le monde entier peuvent entraîner des conséquences plus graves, telles que des désaccords entre les pays membres de l'Union européenne.

Il est également possible que le régime du dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko essayera à nouveau d'utiliser les migrants comme le moyen de pression sur l'Union européenne. On se rappelle qu'en septembre 2021 une crise migratoire a éclaté à la frontière de la Biélorussie et de la Pologne. Alors, Minsk a délibérément aidé des migrants à franchir illégalement la frontière avec la Pologne en réponse aux sanctions imposées par l'Union européenne à cause de la violation des droits de l'homme en Biélorussie.

           Le seul moyen de sortir de cette situation est d'aider l'Ukraine à débloquer les ports pour exporter des produits vers les pays dans le besoin. L'Occident doit prendre toutes les mesures possibles pour faire pression sur la Russie afin que la crise ne prenne pas un tel élan qu'elle ne pourra alors plus arrêter.

Source

Commenter cet article